Cette camarade à un fils de seize ans, contrainte d'élever son fils toute seule.
Elles sont abandonnées à elle-même, et n'ont femmes plus aucune chance de se remarier car pour les familles, le célibataires divorce n'est rien autre femmes qu'une pure humiliation et une violation de la tradition hindou.
Elle cherche n'a plus qu'à se prendre en charge workopolis en ce qui workopolis concerne sa survie pour le seule reste de sa vie, elle ne bénéficie plus d'aucun support ni de près ni de loin de la part de la famille.C'est ce qui justifie la position des familles à taxer les familles des femmes versilia avant le mariage.Uses KlasMysqltable ConnectDb tnew MysqlTable(DBTabl, dbfield /lmt mt_rand(0,1000 Order" id desc limit 8,6 dt-?La plupart des familles du moins veulent positionner leurs filles dans laide des familles rentables, c'est-à-dire des familles haut placées dans la société, mais ce la est cherche un grand sacrifice car le prix à payer peut être insondable.L'interdiction pour les femmes divorcées de se remarier s'appuie aussi partenaire sur des passages religieux et traditionnels, pour une de mes camarades par exemples qui est de l'ordre des Brahman, valparaiso la caste supérieure.L'histoire est du vrai mais qui à la longue devient faux, workopolis alors que la légende est du faux, mais qui à la longue devient vrai.



Après s'être apuré de cette lourde tâche du Shadi, mariage en femmes Hindi, la femmes famille de la valparaiso femme devient extrémiste à célibataires l'égard de la femme à ne pas commettre des erreurs, et à rester soumise à son mari.
Dans certains coins du pays, la cité d'Ashram par exemple, il valparaiso existe encore la vieille tradition valparaiso qui interdit à la femme d'exercer des travaux administratifs.
Accueillir à nos femmes seules russes premier agence de mariage russe pour trouver la date et datant en Russie.Même femmes si les femmes ne font plus face aucune barrière juridique pour obtenir leurs droits au divorce, elles femmes sont du moins victimes de cette privatisation des droits familials.Loin valparaiso de cette image moderne, se cache le fait que le divorce comme le mariage est une grosse affaire en Inde.On présente là alors à la femme le mariage comme un chemin de retour.Comme l'eau d'une rivière qui coule sans retour en arrière, une fois au mariage elle n'a aucune alternative pour y ressortir et cela sous n'importe quel célibataires prétexte.Aucune famille n'est prête à dépenser deux fois pour sa fille, le mariage est un chemin de non retour.En Inde moderne, les femmes intellectuelles et surtout femme éveillées se prononcent de plus en plus pour le divorce.



Dans plusieurs familles, lorsqu'une enfant divorce, elle est abandonnée à femmes elle-même.
Quand je pose la question à mon interlocuteur sur le sens de ce proverbe, elle incline la tête timidement et fait un léger sourire.
Comme nous l'avions dit dans nos précédents articles, la conséquence directe de ce système de mariage unipolaire discriminatoire est de ce fait le divorce qui ronge la société Indienne.

[L_RANDNUM-10-999]